Et voilà, on repart un peu plus au sud à Delhi ! Réveil matinal pour prendre l'avion dans un petit aéroport de campagne (à Leh)... on n'a pas réussi à garder nos petits sacs, parce qu'on n'avait pas d'appareils électroniques dedans (??!!) ! Morgane a son petit coup de stress, elle a dû emballer son pc avec tout ce qu'elle a pu ! Puis c'est le décollage , dernier au revoir aux montagnes depuis l'avion... On n'a pas vu grand chose car on a eu les seules places sans hublot !
Nous voici donc de retour à notre point de départ, l'aéroport de Delhi. Comme nous avons prévu de prendre un bus le soir même, nous déposons les sacs dans un cloakroom (une consigne à la gare) pour une petite ballade en ville. Une petite ambiance particulière règne : nous somme le 15 août et c'est la fête nationale de l'Inde (le 15 août 1947 elle signa son indépendance) ! Il y a des drapeaux un peu partout, les rond-points sont décorés avec des statues de fleurs plus ou moins bien faites (surtout un lions très moche en fait). Nous voulons rejoindre une grande place, mais le 1er ministre a decidé de passer par là pour son discours, du coup on cherche des moyens détournés pour arriver à nos fins... et on se fait embarquer dans un rickshaw pour une ballade d'une heure.

Puis nous retournons dans le premier quartier où nous avions dormi au début de notre voyage, Pahar Ganj. Finalement, la pluie commence à venir nous narguer et nous passons l'après-midi sur un toit dans un restaurant à jouer à un jeu de cartes. Puis direction le bus pour Jaipur dans le Rajasthan !!
Nous passons une partie de la nuit dans le bus, plutôt agitée ! Et nous arrivons sur place à 2 heures du matin. De là, sûrs de nous, nous disons non à différents chauffeurs de rickshaw qui nous proposent des chambres, en se disant qu'on allait trouver nous-même un hôtel, à 2 heures du mat' (idée de génie un 15 août en Inde). Évidemment, après un moment à tourner en rond pour chercher une guest house avec de la place, on finit par rencontrer dans un coin de rue un type qui nous dit qu'il sait où on peut dormir ! On le suit et du coup nous cherchons avec lui : la première guest house où il nous amène est complète... il nous dégotte une chambre pour 1000 roupies, le double de notre budget mais il est 3h du mat', on est crevé et tout a l'air blindé donc on prend !

C 'est parti pour une bonne nuit de sommeil bien réparateur !! Haha la bonne blague ! A 9h du matin, on toque à la chambre et là, surprise, le gars qui nous a donné la chambre ne le savait pas, mais ils n'ont pas de licence pour accueillir les touristes dans cet hôtel ! Finalement, on réussit quand même à trouver une chambre pas trop loin de là ou on est... et à se faire rembourser la moitié de la chambre !
Ça y est, on est enfin posés ! Du coup, réveillés tôt, on se décide à aller visiter la ville. Jaipur est appelée la Ville rose, mais en réalité, c'est plutôt rougeâtre, et c'est surtout la partie du bazar qui l'est ! Le bazar, c'est surtout là-bas que l'on a traîné le 1er jour, et ça en est un vrai de bazar ! Des centaines de vendeurs alignés sous des arches avec des épices, des légumes, vêtements,objets divers, etc ! Nous visitons quelques monuments et nous sommes un peu crevés ! Mais nous découvrons encore un côté de l'Inde, vraiment différent, surtout au niveau de l'architecture. Le lendemain, un peu plus en forme, nous continuons à visiter quelques monuments, notamment un fort, à Amber (une ville à quelques kilomètres), où l'on finit par voir pour la première fois des éléphants !! En rentrant à Jaipur, les gens nous parlent d'un défilé pour fêter le début de la mousson, qui a lieu d'ici quelques heures, au milieu du bazar. On commence à voir les gens s'agglutiner au bord de la route. On cherche un truc à boire avant de s'installer et là, un policier nous invite à monter sur un toit où sont réservées des place pour les touristes étrangers et quelques indiens vip !
Et là, on assiste à un super défilé : au début des espèces de totems sur de grandes perches en bois avec des musiciens se mettent à défilé, suivis de plusieurs fanfares et groupes de danseurs, puis d'un éléphant, de plusieurs dromadaires, et pour finir une statue sur une grande chaise à porteur sur laquelle tous les gens en-bas de la rue essayent de jeter des pièces à l'intérieur (sans doute un truc pour porter chance) !

Et voilà, fin de la journée à Jaipur, et on doit déjà reprendre le train pour une autre ville du Rajasthan : Udaipur .
Le train... on commence à être habitués, avec ses couchettes bleues... Rien de particulier, le train est à l'heure et on arrive un peu dans le gaz tôt le matin à Udaipur. Morgane a repéré une petite guest house sympathique avec piscine. On y va et là, magique, tout nous convient (on n'est pas non plus très exigeants!) : la chambre est propre, comme la piscine... On décide de rester ! Puis il faut dire que l'hôtel est franchement beau : c'est une ancienne demeure d'un maharana ancien (c'est un peu comme un maharadja). C'est un peu défraîchi, mais il y a un beau jardin et un grand salon avec une grande bibliothèque. Très vite, l'idée de tester cette piscine nous fait envie et on y pique une tête avant midi ! On passera finalement beaucoup de temps au bord de la piscine cette journée-là, avec quand même une visite rapide de la ville, et le soir un spectacle de marionnettes et de danse du Rajasthan (avec d'énormes chauves-souris qui volent).

Le second jour, on doit rendre la chambre le lendemain, donc avant la visite de la journée, on repique une tête ! Puis on part visiter le palace de Udaipur. Udaipur est une ville particulière en Inde, à cause de son histoire : elle est l'une des seules villes à ne pas être tombée sous le contrôle anglais. Difficile d'expliquer pourquoi, mais ses habitants ont cette certaine fierté que d'autres n'ont pas. La ville est plutôt plaisante, et assez reposante. Nous visitons un temple avec une architecture qui ressemble énormément à celle que l'on a vu à Khajuraho. Nous découvrons les miniatures, ces peintures avec énormément de détails. Après une balade au hasard de petites rues, un couple nous invite même à visiter leur maison !! C'est la première fois qu'on une maison typique en ville ! Après quelque achats, nous repartons en directions de la gare, regrettant un petit peu de ne pas passer plus de temps ici. Mais on retourne dans une ville que Morgane n'a pas visité depuis 8 ans et où elle a travaillé et habité pendant 2 mois : Bombay ou Mumbai, comme vous voulez !!